Les spécificités du détecteur bris de glace et choc de la marque Dahua

Les détecteurs de bris de glace et de chocs sont spécialement conçus pour offrir une protection proactive contre les intrusions et les dommages. Ces dispositifs sophistiqués sont capables de détecter des vibrations et les signaux associés à une tentative d’effraction ou à un impact physique sur les fenêtres, les portes et les murs.

En quoi le détecteur bris de glace et choc de la marque Dahua est spécifique ? 

Le détecteur bris de glace et choc de la marque Dahua est un élément essentiel pour assurer la sécurité d’un bâtiment ou d’un logement. Il offre une protection optimale contre les intrusions et les dommages. Autrement dit, en l’intégrant de votre système de sécurité, vous pouvez renforcer la protection des biens et des occupants en détectant les tentatives d’effraction ou les actes de vandalisme dès leur survenue.

A découvrir également : Quel est le meilleur écran OLED portatif pour le monitoring vidéo sur un tournage de film?

Ce dispositif est spécialement conçu pour la détection des mouvements que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur d’un bâtiment. Ce système de détection précoce vous permet de mettre en place rapidement les mesures nécessaires, afin de minimiser les dommages potentiels en dissuadant les malfaiteurs. 

Les détecteurs de bris de glace et de choc sont faciles à installer sur une variété de surface, incluant entre autres : 

Cela peut vous intéresser : Quelle est la meilleure stratégie pour migrer un parc informatique vers des solutions de cloud hybride?

  • Les fenêtres
  • Les portes vitrées
  • Les murs extérieurs
  • Etc. 

Grâce à leur configuration flexible, ils peuvent s’adapter à une grande variété d’applications et de projets.

Comment fonctionnent les systèmes de détecteur de prix déplacé de choc ?

Le détecteur de choc et de bris de glace est généralement connecté à un système d’alarme. Il est conçu pour percevoir une vibration anormale au niveau de la vitre grâce à son niveau de sensibilité. Lorsque la vitre est brisée ou reçoit un coup, le boîtier de contrôle reçoit un signal de la part du capteur, permettant ainsi de déclencher l’alarme. Le déclenchement peut avoir lieu grâce à un dispositif de sécurité intégré disposant d’une sirène comme accessoire alarme. 

Selon la conception du boîtier, les détecteurs de choc et de bris de glace peuvent s’installer à l’extérieur ou à l’intérieur d’un logement ou d’un bâtiment. Vous pouvez les relier avec un système d’alarme filaire ou sans fils, et les configurer de manière à ce qu’ils puissent envoyer une alerte en cas de détection de choc. Comme tout détecteur d’alarme, il est conseillé de procéder à un test de manière régulière et de changer les piles périodiquement pour préserver le bon fonctionnement de l’appareil.

Dans la majorité des cas, les détecteurs de bris de glace et de chocs sont associés à des systèmes de détecteur de mouvement, pour optimiser leur arsenal de protections. Toutefois, il existe des situations où la marge de manœuvre du détecteur de mouvement est réduite, notamment lorsqu’ils sont installés dans des pièces soumises à de fortes amplitudes thermiques ou dans une véranda fortement exposée aux rayons du soleil.

Un détecteur de choc ou de bris de glace est essentiellement formé de deux parties à savoir une partie principale comprenant un bloc d’alimentation (pile ou batteries), un transmetteur et son capteur de vibration. L’appareil embarque également une partie magnétique de taille réduite se présentant sous la forme d’un boîtier sous un capot. 

Les technologies utilisées par les détecteurs de bris de glace et de choc

Le détecteur audio intelligent utilisé dans les systèmes de détecteur de bris de glace et de choc utilise les dernières technologies du traitement du signal numérique. L’algorithme de traitement de signal est basé sur l’analyse de trois paramètres différents, à savoir :

  • L’amplitude de crête
  • La durée du signal
  • La température moyenne ambiante

Ces paramètres doivent être analysés dans trois cas de fréquence différente : faible (infrasons), moyenne (son) et élevée (ultrasons). Peu importe le type de détecteur que vous choisissez, il assure un rayon de couverture total de 2 m environ du cadre de la fenêtre. Ceci dit, il peut continuer à offrir un rayon de couverture totale, même en étant installé à 2 m du cadre de la fenêtre. Les modèles récents ont aussi l’avantage d’intégrer un indicateur LED, ce qui permet de repérer rapidement les intrus lorsqu’ils sont déclenchés. 

Concernant les capteurs de choc, ils permettent de signaler lorsqu’un intrus tente de forcer, de casser ou de percer la fenêtre, le cadre ou la porte protégés. Ce capteur contribue à minimiser les dommages causés aux bâtiments tout en maximisant la sécurité des personnes. Pour permettre une circulation sans restriction dans les locaux, les capteurs de choc peuvent être activés 24 heures sur 24. 

À noter que les vibrations causées par la circulation, la pluie ou le vent ne risquent pas de provoquer l’ouverture du contact du capteur. Ce dernier est spécialement équipé d’un cylindre d’amortissement spécialement destiné à absorber les énergies des chocs mineurs. Ceci afin d’éviter les fausses alarmes. 

Les capteurs de bris de glace ou de choc peuvent être connectés directement à des centrales dont le rôle consiste à contrôler des zones équipées d’installations d’analyse. Dans ce cas, les analyses sont basées sur deux critères de détection,  par à savoir  l’attaque l’attaque globale et le compte d’impulsions. Le seuil d’attaque globale est capable de réagir après un seul coup, tandis que le système qui repose sur le compte d’impulsions déclenche une alarme lorsqu’un nombre présélectionné de chocs plus faibles se produit dans un intervalle de 30 secondes. 

Les étapes à respecter pour la pose des détecteurs de bris de glace et de chocs

Avant l’installation d’un détecteur de bris de glace et de choc, il est nécessaire de bien choisir son emplacement, en fonction de la vitre à protéger et des instructions du fabricant. Concernant l’installation du capteur sur la vitre, il est nécessaire de se référer aux instructions indiquées sur l’emballage de l’appareil. 

D’une manière générale, cette pose requiert l’utilisation de bandes adhésives ou de vis. L’étape suivante consiste à connecter le système d’alarme toujours en se basant sur les instructions du fabricant. Ensuite, vous devez procéder à la configuration du système d’alarme et des niveaux de sensibilité requis, afin que l’appareil comme il se doit en cas de détection d’un choc.